Histoire érotiques

Entrez dans mon univers de fantaisies...

 

LES FOLIES D’YZA
Un fanstasme et tout plein d'amusements mouillés

Voilà quelques semaines déjà, j'ai eu l'honneur, de partager ma belle Amie Myriam avec un de mes amants chéri. Disons, que le mot partage est fort car Myriam et moi, nous avions quelques années de désirs à rattraper.

La préparation c'est fait dans l'anticipation, nous étions tellement fébrile que chaque fois que nous nous parlions par texto ou par téléphone on finissait par s'exciter.

Le grand jour est finalement arrivé. J'attendais Myriam d'une minute à l'autre. Nous nous étions entendu qu'elle arriverait 30 min avant notre rendez-vous. Je marchais de long en large dans mon minuscule appartement, m'enfargeant Sur Charlotte, Ma chatte, qui m'imitait.

Enfin, le son grinçant de la sonnette se fit entendre et nue comme ver je courue, débarrer. Myriam mon fantasme inavouée était à ma porte, ne pensant même plus à mon doux chéri qui devait arriver, je l'embrassai à pleine bouche, tout en la dirigeant vers ma chambre d'Amour.

L'intensité du moment, me fit perdre la tête, je mouillais tellement que je dégoutais sur le plancher, Myriam me fit basculer sur le lit et bu mon jus à sa source, elle me titilla tellement bien le Clito que je jouis en un temps record.

Calmée, je fini par lui dire : Salut Beauté, quoi de neuf ? Nous partîmes à rire.

Comme il ne nous restait que peu de temps avant que François se pointe, nous nous précipitâmes sous la douche, Nous réussîmes à garder, le temps de la douche, un semblant de retenue mais disons, que nous avions le feu au cul et nous avions Hâte que François arrive. Quelques minutes plus tard nous sortions de la douche propre et fraiche comme des roses, on s'essuya, on se mis de la crème pour que notre peau soit douce et on se parfuma très légèrement puis, après nos ablutions, nous étions fin prêtes pour recevoir Frankie.

Pour Surprendre mon petit Chéri, nous avions décidé de lui ouvrir la porte en tenue d'Ève, avec seulement des cuissardes, souvent nommer Bottes de Salope en terme plus vulgaires, et un chapeau haut de forme. Nous mîmes nos bottes et notre chapeau et mon regard s'enflamma en voyant ma douce complice habillée de la sorte, le temps sembla s'arrêter et mon désir pour elle monta d'un cran, je décidai de la prendre en photo pour garder un souvenir de ce moment.

Puis la sonnette se fit entendre, François arrivait. Je dis à Myriam de se mettre à l'entrée à côté de moi pour que François voit son cadeau au complet Puis j'ouvris la porte. Un Frankie Bouche bée figea en nous voyant toutes les deux et en une fraction de seconde son énergie nous frappa de plein fouet, l'Air devint lourd et sensuel, il recula pour mieux nous observer et il dit : WOW juste WOW ! Merci les Filles vous êtes sublimes. Il fini par entrer et nous nous dirigeâmes vers la chambre.

Une fois dans la pièce Myriam et moi s'occupâmes de le déshabiller tranquillement, en prenant bien soin de le titiller et de lui frôler l'entrejambe. j'avais mis un film érotique made in Quebec en back ground, je trouvais les acteurs pas mal cutes quand je l'ai visionné la première fois et il y avait une actrice qui avait des seins semblable aux miens. Comme Frankie a si bien dit : On a pas besoin de film quand on a Yzabel et encore moins maintenant que J'ai Myriam ET Yzabel. Merci pour ce gentil compliment F.

Après avoir dévêtu notre jouet. Myriam et moi l'étendâmes sur le lit douillet et nous nous amusâmes à l'embrasser partout et en même temps je volais des baisers à Myriam oui oui j'ai le droit ! Lèche,lèche le doux et beau pénis de F miam, il est délicieux ! Vient Myriam, on va le lècher ensemble. Les couilles ! il ne faut pas oublier les couilles et Une petite lichette en passant par la rosette de l'Anus !

Puis de fil en aiguille nous passâmes à la phase, à la queue leu leu, je présentai ma chatte dégoulinante de désir à François pour qu'il me la mange goulûment et je me positionnai vis à vis le minou de Myriam, qui elle avala la queue de François.

Si un photographe passait par là, il aurait le plus beau shooting de sa vie. De L'érotisme à l'état pure, nous faisions un beau portrait d'hédonisme.

J'étais au summum du plaisir Myriam goûtait tellement bon, cela me faisait penser au délicieux nectar des Dieux (Ambroisie) et François qui me titillais le clito puis J'entendis Myriam et François Gémir et en même temps je m'aperçu que je soupirais et respirais très fort également. Nous étiâmes tous les trois très excités et sur le point de non-retour quand malheureusement je brisai la chaine car mes jambes flageolantes flanchèrent.

Déçue, je regardai mes amants du moment, le visage barbouillé du miel de Myriam. Les trois nous partîmes à rire, en se bidonnant.

C'était l'heure de la petite pose ESKA.

Nous Étions étendus sur le lit en buvant de l'eau fraiche que j'avais mis à notre disposition avant nos ébats, quand Myriam, ma gourmande de partenaire, décida que la pause était terminée. Nous décidâmes de faire un show de lesbienne à Frankie.

Je me positionnai sur le dos, les jambes en l'air avec mes fuck-me boots, le minou à découvert pour en donner l'accès total à Myriam. Elle se mit à quatre pattes sur le lit, le cul en levrette pour montrer sa jolie croupe à François et elle se mit à me brouter la chatte, My god ! j'étais déjà allumée depuis notre petit intermède lors de son arriver. Est ce que je pouvais mouillée encore plus ?

Puis François après s'avoir rincer l'oeil se glissa à l'arrière de Myriam et la mangea à son tour. Il inséra un doigt dans sa chatte et la travailla si bien qu'elle éjacula dans sa bouche et mon François tout content avala le tout. En voyant cela, Incapable de me retenir, je suivi le mouvement et je jouis dans la bouche de Myriam.

Il ne restait que François qui n'avait pas encore décharger alors Myriam et moi nous nous regardâmes en se demandant laquelle gagnerait le droit de le faire jouir et finalement Vorace, Myriam attrapa le condom plus vite que moi et l'enfila sur le pénis de Frank avec sa bouche et embarqua sur sa queue bander en cowgirl, voyant cela, je ne voulais pas être en reste, alors j'embarquai sur le visage de François et lui dit : Mange tout mon Cochon et à Myriam je dis : Toi ma tanante, baise le à fond fait le jouir au max. Lèche, lèche Frankie ! Bouge tes Fesses Myriam ! ohhhh my god ! je viens encore une fois haaaa je crie, c'est tellement bon.

je m'affalai sur le lit rassasiée.

Frank dit à Myriam étends toi à côté d'Yzabel. Je compris qu'il voulait nous arroser toutes les deux avec son sperme, c'était UN de ses nombreux fantasmes. Myriam se glissa juste à côté de moi, on se regarda, puis on s'embrassa langoureusement pendant que François s'astiquait le manche avec vigueur et avec un gros râle, il nous aspergea toutes les deux avec sa semence blanche et chaude.

Comme dans les «FILMS» mais pas de CLAP et pas de réalisateur. ON recommence cette séquence là ? on ne voit pas assez de jus.

PRISE 2 ! ACTION ! OK ! Bravo tout le monde ! À la douche !

 

P.S. le lendemain nous avons reçu un texto de F voici ce qu'il a écrit :

In case you don't remember, I came in, I saw you Myriam and Yzabel Yesterday, And I truly believe, that was the best time I've ever had with two Girls in my LIFE !

F.